Changer le « système »: pour une société libertaire

Changer le « système »: pour une société libertaire

L’histoire de l’anarchisme est très riche, souvent connu pour ses révoltes et autres combats révolutionnaires. Mais cette ensemble d’idées voulant abolir l’oppression et l’exploitation sous toutes ces formes a aussi une œuvre constructive que ce soit l’Ukraine libertaire, Kronstadt, la Commune de Basse Californie , l’Espagne en 36 ou encore d’autres mouvements qui s’en inspirent. Selon le contexte social-historique elle prend des formes différentes mais garde en son fond des points communs :

la gestion par la base ( autogestion) basé sur un fédéralisme opposé à un centralisme

la mise en commun des moyens de production et une juste répartition –appeler parfois collectivisme libertaire ou encore communisme anarchiste en opposition au communisme totalitaire des courants marxistes.

Notons également que des mots tel que « collectivisme » « communisme » etc peuvent faire l’objet d’une étude historique et théorique afin de démontrer la non pertinence que le régime libéral actuelle développe dans ces définitions vulgaires. Ceci demanderai également un article à part, il sera fait ultérieurement pour ne pas surcharger nos propos et ne pas dévier de sujet.

Dans les documents qui suivent vous remarquerez qu’il semble y avoir différents modèles ( Commune, ou Conseil ouvrier, et aussi pour la gestion économique comme dans le modèle espagnole un syndicat anarchiste) ceci dépend des contextes et de quoi part la révolution : l’anarchiste russe Voline avait coutume d’appeler cela « L’organe de base ». Car il n’y a pas un modèle à reposer à 100pour100, le modèle futur (par opposition au régime actuel) doit savoir s’adapter au gré des périodes, il faut donc saisir l’essentiel et l’atemporel des différents textes que nous vous proposons.

Ainsi nous n’avons pas voulu donner un modèle pré-défini; ces documents ont pour rôle de nourrir les réflexions du lecteur(rice) pour que celui-ci puissent s’enrichir intellectuellement et dans sa pratique, tout en laissant la voie à la comparaison, la critique, l’amélioration.

En vous souhaitant bonne lecture.

,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,

le 1er document est une compilation de 3textes

Le premier texte est de M Bakounine(1814-1876) qui à structuré le mouvement anarchiste, ce texte « le catéchisme révolutionnaire » est celui qui servira de référence à toutes les constructions sociales libertaires par la suite quand bien même chacun aura son originalité. Rappelons que ces idées sont faites pour s’adapter aux circonstances et aux époques, rappelons également que Bakounine parle avec les mots de son temps, ainsi pour donner par exemple « catéchisme » qui signife « manuel » ce terme n’aura une connotation que religieuse qu’au milieu du 20ème siècle. Il en va de même avec « nation » que Bakounine rejette au sens d’ «Etat-gouvernement » mais parfois assimilé à « territoire ».

Le second texte( en 2parties) est du marin anarchiste Efim Yartchouk qui nous narre l’histoire et l’organisation des conseils ouvriers ( soviets libres) de Kronstadt opposé à la dictature bolchévik et refusant la soumission des conseils au diktat de Lénine- Trosky Staline et consort.

Le 3ème est tiré du « communisme libertaire » de l’anarchiste espagnol Isaac Puente où ce dernier pose définition et organisation d’une société anarchiste.

Le2ème document est le livre « la conquête du pain » de l’anarchiste russe Pierre Kropotkine, qui en opposition à l’idée capitaliste d’une production qui vise à faire consommer ; part du point de vue novateur d’une société organisé économiquement par les besoins.

 

construction libertaire  fichier PDF

La_Conquête_du_pain fichier PDF

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *