Les fans de Poutine : des fascistes qui s’ignorent.

Les fans de Poutine : des fascistes qui s’ignorent.

Étrangement, un nombre non négligeable de nos contemporains trouvent de l’admiration pour Poutine. Bien que la politique répressive et les mensonges éhontés du président russe soient sur la place publique certains l’admirent.

Si nous sommes habitués à voir de la « culture américaine » qui est principalement de la propagande ultralibérale américaine, on oublie que la Russie aussi fait de la propagande. Cette dernière est bien plus iconographique, tournant autour du mythe du chef suprême et glorification de la force, version moderne des mensonges patriotiques de ce qui se faisait sous l’URSS.

Mais qui sont donc ses fans français ? Il y en a 2 sortes qui sur le fond se rejoignent.

Les premiers se trouveront parmi les petits patrons, commerçants ou artisans pensant mériter « mieux », pleurant sur les charges, ceux là-mêmes qui glorifiant le travail ne se gênent pas pour voler les heures supplémentaires illégalement aux salariés, ou encore, malgré que leur entreprises abusent de petites combines peu glorieuses. Bref les petits escrocs de la bourgeoisie et du patronat. Ceux là même qui souvent sont atteint d’un passéisme, celui du « c’était mieux avant » comme par exemple les années 50. Années 50 qui ne furent jamais comme leur imaginaires le
pensent, mais du mythe cinématographique français de ces années aux mythes de la grande Russie poutinienne, il y a une continuité possible dans une croyance idéaliste et mensongère.

Les seconds sont des nationalistes conscients, cachant à peine leur fascination pour le fascisme historique ou pour des tendances rouges-brunes. Ils pensent trouver en la Russie Poutinienne à la fois un modèle et aussi un financeur potentiel. Ils sont déjà tout acquis à Poutine. Ce ne serait
pas la première fois que des mouvements d’extrême droite, au nom de la France, donne la France à une puissance étrangère. Ce que fit, dans une autre mesure, Pétain par exemple. Rêvant d’un sauveur suprême ils sont prêt à donner tout le monde, pieds et poings liés, au Guide.

Faut-il s’inquiéter de l’influence politique russe? Oui et non. Oui car c’est bien une puissance dangereuse qui entre en jeu avec les moyens financiers et technologiques pouvant tenir jusqu’au bout. Non car pour l’instant elle n’a rien structuré sur le territoire de conséquent ayant la force de changer la
« donne ». Pour l’instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.