Du rififi chez les fachos ?

Du rififi chez les fachos ?

Le départ de Philippot du FN est à tort considéré comme salutaire et signe de dislocation de l’extrême droite en France, ce serait une erreur de croire en cela . Le départ du conseiller de Le Pen n’est pas un signe de divergence mais relève plutôt d’un calcul minutieux, fidèle à leur idéologie représentant la fraction dur du Capital, la création de son nouveau parti vise à conquérir de nouvelle part de marché dans la tête de potentiel électeurs. En effet le FN, par son origine repose sur des maurassiens, de fidèles de l’OAS et des intégristes catholiques; ils leur faut donc augmenter leur clientèle. Un Philippot ancien gaulliste au milieu d’antigaulliste, homosexuel au milieu d’homophobes, veut incarner une nouvelle tendance qui se proclame plus « moderne » mais reste dictatoriale et fasciste, sur le font le programme est le même, ils le disent eux-même.

La stratégie de l’extrême droite est simple : garder la structure FN et se créer des tentacules pour toucher un plus grand nombre selon les préjugés et les goûts du moment, ainsi nous voyons un tas d’associations et de partis qui finiront par appeler à voter pour un(e) candidat(e) fasciste probablement du FN:

  • sur fond pro-palestinien et France des années50, la clique à Soral et Dieudonné flattent les musulmans en attisant les vieilles haines religieuses entre musulmans et juifs, pendant que leurs amis du FN font l’inverse. Flatter certains issus de l’immigration et les remonter contre d’autre.Par leur antisémitisme ils font renaître la thèse du complot mondiale si cher aux nazis.
  • Dupont-Aignan, son rôle se résume à aguicher les rangs de la droite faisant passer de la droite extrême à l’extrême droite.
  • Les groupuscules identitaires, eux ont pour rôle le service d’ordre, recruter si possible des jeunes aux pulsions violentes pour en faire des miliciens bon pour la baston. Il servent aussi, notamment lorsqu’ils brandissent croix gammées et autres symboles à détourner l’attention pour que le FN semble honnête et crédible.
  • Asselineau quant à lui, ne voyant que l’Europe comme source du Mal, souhaite attirer les « nostalgiques » du « s’était mieux avant », comme si revenir au franc allait changer quoique ce soit ( si les prix on augmenter avec l’euro, il n’y aurait aucune raison qu’ils baissent avec le retour au francs après conversion). Bien sur l’union européenne est foncièrement bourgeoise, mais la critique d’Asselineau ne repose que sur un chauvinisme. Son but, du point de vue du programme est le même que celui du FN, flirtant avec la même thématique il ne fait qu’ accentuer ou atténuer les propos sur des sujets identiques.
  • A ceux ci s’ajoute une ribambelle d’associations qui partant de sujets aussi divers que variés finissent par ramener leur propagande et leurs adhérents vers les idéaux fascistes; au cri de « vive la nation ».

Ainsi comme à l’époque des Rois de France, le FN peut compter sur le reste de sa noblesse, certes il y a sans doute quelques anicroches entre ducs, vicomtes etc… mais la famille reste la famille, elle sait s’unir pour le pouvoir.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *